Leur présence contribue de façon majeure à l’enrichissement de la biodiversité des rivières et fait l’objet d’une attention particulière afin de favoriser leur colonisation.

On observe sur la Gartempe et ses affluents quelques espèces animales, aujourd’hui protégées, comme le castor, la loutre et les chauves-souris. Ces espèces tiennent un rôle important dans l’équilibre biologique du territoire, le SIAG s’engage à les protéger et à observer leur évolution sur son territoire.

Le castor

castor-rondCe mammifère rongeur est protégé au niveau national depuis 1981.
Depuis le démantèlement du barrage des « Maisons Rouges » (37), l’espèce a colonisé le bassin de la Vienne et l’on observe sa présence dès 2000 sur la Creuse. Des aménagements son mis en place pour favoriser le passage des castors. Dès 2002, l’espèce remonte sur la Gartempe où sa présence participe à la continuité écologique.
Depuis 2007, le castor est intégralement protégé au niveau national : sa destruction, sa capture, sa détention et sa commercialisation sont interdites (article L.211.1 du code rural et forestier).
Télécharger le document préconisation de gestion

La loutre

loutreCe mammifère carnivore est protégé en France depuis 1981.
Presque disparue dans la Vienne depuis les années 1950, la loutre est en cours de recolonisation des rivières : elle tend à retrouver son territoire.

Les chauves-souris

Différentes espèces de chiroptères se trouvent sur le site de la Vallée de la Gartempe, à Jouhet, dans un ensemble de falaises et de grottes bordant la rivière. On y trouve notamment le Rhinolophe euryale (Rhinolophus euryale) et le Vespertilion à oreilles échancrées (Myotis emarginatus).

Vespertilion-à-oreilles-échancrées-Wikipedia
Vespertilion à oreilles échancrées (Myotis emarginatus)

Rhinolophe-euryale---Wikipedia
Rhinolophe euryale (Rhinolophus euryale)