Le saumon atlantique, la lamproie marine et l’alose

poissons-migrateursÀ la fin du 19e siècle, ces espèces étaient présentes sur la plupart des rivières de l’axe Vienne-Creuse-Gartempe. Mais, la construction de barrages a entraîné la diminution de certaines espèces, voire la disparition du saumon sur le bassin de la Vienne dans les années 1920.
Dans les années 80, commence le repeuplement du saumon atlantique, de la lamproie marine et des aloses grâce à de nombreuses actions menées par les partenaires pour favoriser son retour, notamment par l’équipement de passes à poissons. Il est vrai que l’arasement du barrage de Maisons-Rouges en 1999 a permis la réouverture du bassin aux poissons migrateurs (voir PDF de l’Onema).

Les poissons migrateurs dans le territoire du SIAG

La Gartempe est la rivière du Poitou-Charentes qui accueille le plus d’effectifs de poissons migrateurs depuis la suppression du barrage de Maisons-Rouges à Descartes en 2006. En effet, le franchissement piscicole sur la Gartempe est un élément déterminant pour préserver ces grands migrateurs.

La Gartempe et ses affluents abritent des espèces protégées comme le saumon atlantique (Salmo salar), la lamproie marine (Petromyzon marinus), la grande alose (Alosa alosa) et l’écrevisse à pieds blancs.

Photo : Wikipedia
le saumon atlantique (Salmo salar)

Photo : Wikipedia
la grande alose (Alosa alosa)

Photos : Wikipédia
l’écrevisse à pieds blancs

Photo : Wikipedia
la lamproie marine (Petromyzon marinus)

Le calendrier de migrations

Ci-dessous le calendrier de migrations des poissons migrateurs amphihalins sur la Gartempe aval, d’après données et expertises LOGRAMI (Cadre convention gestion vannages SIAG):

Calendrier de migrations des poissons migrateurs amphihalins sur la Gartempe aval