Achèvement des travaux de protection de berge à Saint Germain

Dans le cadre de la première année du Contrat Territorial Gartempe et Creuse 2020-2022, le SYAGC s’était engagé à réaliser en 2020 une protection de la berge sur la Gartempe au niveau de la lagune de traitement des eaux usées de la commune de Saint-Germain. La rivière avait en effet fortement érodé la berge et cela mettait en péril la digue d’un des bassins. La menaçant de s’effondrer aux prochaines crues, les risques de pollution de la Gartempe auraient alors été conséquents.

Pour réaliser ces travaux, ainsi que la majorité des actions inscrites dans le CT Gartempe et Creuse 2020-2022, un arrêté reconnaissant l’intérêt général de l’opération devait être obtenu. Le SYAGC a réalisé ce dossier en interne et l’a transmis à la Direction Départementale des Territoires de la Vienne en 2019. Les travaux devaient initialement être effectués au début de l’automne 2020, lorsque les sols sont encore secs et que le niveau de la Gartempe est bas.

La crise sanitaire a retardé la délivrance de cet arrêté, ce qui a contraint le SYAGC à décaler la période d’intervention. L’arrêté de DIG est finalement paru le 25 novembre 2020. Les travaux ont alors débuté dès le mois de décembre.

L’opération a été confiée à l’entreprise CHOGNOT. La végétation de la berge a été éclaircie pour faciliter le passage des engins. Les arbres sains ont été conservés au maximum pour maintenir la rive. Des blocs de 800 à 1000 kg ont été installés en pied de berge pour le protéger de l’érosion. Le haut de la rive a été taluté en pente douce. Un épi en enrochements a également été créé sur la partie amont de l’aménagement afin de rediriger les écoulements vers le centre du lit de la Gartempe et ainsi prévenir les risques de formation d’une nouvelle encoche d’érosion. La végétation qui va repousser sur place sera entretenue de manière à favoriser le développement des espèces arbustives et arborées locales et permettra de maintenir les enrochements.

Les travaux se sont achevés le 9 décembre dernier soit 2 jours après le début du chantier. Le coût total de l’opération s’élève à 28 688,70 € TTC. Il est pris en charge à 50% par l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et à 20 % par la Région Nouvelle Aquitaine dans le cadre du CT Gartempe et Creuse. Les 30% restants sont à la charge du SYAGC.

Erosion de la berge à Saint Germain
Erosion de la berge à Saint Germain – photo avant travaux (vue de la rive droite)
Erosion de la berge à Saint Germain – photo après la coupe des arbres problématiques pour le travail des engins (vue de la rive opposée)
Protection de la berge et épi déflecteur à Saint Germain à la fin du chantier

Publication de l’Arrêté de Déclaration d’Intérêt Général et d’autorisation concernant les travaux de restauration des milieux aquatiques du SYAGC

Chaque année, le SYAGC réalise de nombreuses actions de restauration sur les cours d’eau de son territoire comme l’abattage des arbres dangereux, le retrait des embâcles problématiques, la protection de berges, la restauration du lit des ruisseaux, l’arrachage de la Jussie, l’aménagement d’abreuvoirs stabilisés (voir la partie travaux pour plus d’informations).

Ces travaux sont réalisés en fonds propres par le SYAGC ou sont inscrits dans des programmes globaux financés par l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, la Région Nouvelle Aquitaine, le Conseil Départemental et le SYAGC. Pour que le syndicat puisse réaliser ces différentes opérations, les travaux doivent être déclarés d’intérêt général et autorisés au titre de la Loi sur l’eau, par un arrêté préfectoral signé par la Préfète de la Vienne.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’actions 2020-2024 du SYAGC, le syndicat a déposé un dossier de DIG et d’autorisation auprès de la DDT 86 en juillet 2019. Cette procédure a nécessité la mise en place d’une enquête publique qui s’est tenue du 15 au 30 juin 2020. Après 16 mois d’instruction, l’arrêté de DIG et d’autorisation des travaux « Loi sur l’eau » a été délivré le 25 novembre 2020. L’arrêté 2020/DDT/SEB/413 est consultable ici.

Le SYAGC va dès à présent engager son programme d’actions. Le premier chantier a d’ailleurs débuté à la réception de cet arrêté. Il s’agit d’une protection de berge sur la Gartempe au niveau de la lagune communale de Saint-Germain.

Les agents restent à disposition pour toutes informations complémentaires.

Rôle des élus dans le cadre de la GEMAPI

Le SYAGC exerce la Compétence Gestion de l’Eau et des Milieux Aquatiques (GEMA) pour le compte de la Communauté d’Agglomération Grand Châtellerault et de la Communauté de Communes Vienne et Gartempe. Cette compétence obligatoire vise à réaliser dans l’intérêt général des actions permettant d’atteindre le bon état écologique des cours d’eau imposé par la Directive Cadre sur l’Eau.

Afin d’expliquer précisément le rôle des élus dans l’application de cette compétence, le département de la Charente a réalisé une vidéo d’informations disponible ici.

Le contexte présenté dans cette vidéo est propre au département de la Charente mais les informations sur la GEMAPI et sur le rôle des élus sont transposables au territoire du SYAGC.

Parution de la Newsletter 2020 du SYAGC

Le SYAGC réalise régulièrement une newsletter à destination de ses partenaires et des habitants du territoire. Ce document présente l’intégralité des actions que le SYAGC s’est engagé à mener dans sur la période 2020-2022.

Cette synthèse est accessible dans les documents à télécharger ou est consultable en cliquant sur le lien suivant.

Arrachage de la Jussie sur la Gartempe à Saint-Savin en partenariat avec le Lycée agricole de Montmorillon

Le SYAGC a réalisé une opération d’arrachage de la Jussie avec 23 élèves du Lycée agricole de Montmorillon. L’opération s’est déroulée le 1er octobre 2020 dans le bourg de Saint-Savin.

Vous trouverez l’article relatif à cette opération qui est paru dans la presse en cliquant sur le lien suivant.

Déroulement de l’arrachage mécanique de la Jussie sur la Gartempe et la Creuse

Le SYAGC a fait arracher mécaniquement de la Jussie sur la Gartempe et la Creuse par l’entreprise EDIVERT .

Lancement des travaux d’arrachage mécanique de la Jussie sur la Gartempe

Le SYAGC réalise l’arrachage de la Jussie sur la Gartempe depuis 2011 pour limiter le développement de cette espèce invasive. Sur la partie aval du territoire, en raison de la taille importante des herbiers, l’arrachage mécanique a été privilégié.

Les travaux ont été confiés à l’entreprise EDIVERT qui réalise cette opération à l’aide d’un véhicule amphibie. Ils ont débuté ce mardi 01 septembre 2020 et devraient s’achever à la fin de la semaine.

Les herbiers arrachés sont évacués sur une plateforme éloignée de la rivière afin d’éviter les risques de bouturage. Après séchage, la Jussie sera broyée et mélangée à du compost pour servir d’amendement sur les parcelles d’un agriculteur local.

Cette action s’intègre dans le cadre du Contrat Territorial Gartempe et Creuse 2020-2022. Le coût de cette opération est de 10 464 € TTC. Il sera financé intégralement en fonds propres par le SYAGC.

Campagne 2020 de lutte contre la Jussie

Le SYAGC réalise depuis 2011 des actions d’arrachage de la Jussie sur la Gartempe. Cette espèce invasive originaire d’Amérique du Sud se développe grandement en raison des faibles niveaux d’eau sur la rivière.

Les herbiers, qui peuvent s’étendre sur plusieurs dizaines de mètres le long de la berge, limitent le développement des espèces locales et impactent les activités liées à la rivière.

L’article de presse sur les actions d’arrachage de la Jussie paru dans la Nouvelle République le 11 Août 2018 est consultable ici .

Pour plus d’informations sur cette espèce invasive, vous pouvez retrouver de la documentation téléchargeable ici.

Sécheresse importante sur la Gartempe et la Creuse dans la Vienne

Le SYAGC constate un manque d’eau important sur son territoire. Malgré les pluies relativement abondantes cet hiver, les débits sur la Creuse et la Gartempe sont très faibles.

Sur plusieurs de leurs affluents, des secteurs sont déjà en assecs, alors que la période estivale n’est pas terminée.

La Direction Départementale des Territoires de la Vienne a mis en place des mesures de restriction de pompage consultables ici.

L’hydrologue Emma Haziza, fondatrice et présidente du centre de recherche Mayane qui était l’invitée du Grand entretien de France Inter le 03/08/2020 (en écoute libre ici) explique les causes de cette sécheresse historique et les solutions possibles pour s’adapter aux épisodes futurs de manque d’eau.

Campagne de lutte contre le Radongin

Le Ragondin est une espèce originaire d’Amérique du Sud introduite en France pour l’élevage de sa fourrure. Cette espèce est classée comme nuisible car elle dégrade les berges et impacte les cultures en bords de rivière.

A partir de 2009, le SYAGC a mis en place une lutte collective contre le ragondin avec la Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles (FDGDON) afin de limiter le développement de la population.

Depuis 2017, le SYAGC a stoppé son partenariat avec la FDGDON et s’est doté de cages pièges afin de poursuivre la campagne de lutte. Le syndicat les met gratuitement à disposition des piégeurs volontaires sur son territoire.

Si vous souhaitez mettre en place des cages sur vos parcelles, vous pouvez contacter le SYAGC afin de signer une convention pour le prêt du matériel.