Sécheresse importante sur la Gartempe et la Creuse dans la Vienne

Le SYAGC constate un manque d’eau important sur son territoire. Malgré les pluies relativement abondantes cet hiver, les débits sur la Creuse et la Gartempe sont très faibles.

Sur plusieurs de leurs affluents, des secteurs sont déjà en assecs, alors que la période estivale n’est pas terminée.

La Direction Départementale des Territoires de la Vienne a mis en place des mesures de restriction de pompage consultables ici.

L’hydrologue Emma Haziza, fondatrice et présidente du centre de recherche Mayane qui était l’invitée du Grand entretien de France Inter le 03/08/2020 (en écoute libre ici) explique les causes de cette sécheresse historique et les solutions possibles pour s’adapter aux épisodes futurs de manque d’eau.

Réalisation des indicateurs de suivi sur les affluents Creuse

Le SYAGC a réalisé des travaux de restauration des milieux aquatiques sur son territoire durant le précédent Contrat Territorial Milieux Aquatiques 2014-2018. Afin d’évaluer la réussite de ces travaux, le Syndicat a mis en place plusieurs indicateurs de suivi afin de suivre l’évolution du milieu.

Les indicateurs biologiques mis en place ont ciblé les invertébrés aquatiques et les poissons sur les ruisseaux de la Luire et du Ris. En fonction des exigences écologiques des espèces capturées, il est possible de définir l’état du milieu.

Les résultats définitifs seront connus à la fin de l’été mais les premières observations sont encourageantes, malgré la sécheresse importante de l’été 2019.

De nouvelles stations ont aussi été prospectées sur le Ris et le Gué de la Reine. Les résultats serviront d’état initial pour les travaux inscrits dans le Contrat Territorial Gartempe et Creuse 2020-2022. De nouvelles prospections seront réalisées à la fin de ce CT sur ces mêmes stations pour évaluer la réussite des opérations.

 

 

Bilan du CTMA Gartempe 2014-2018 et mise en place d’un nouveau programme d’actions

Le Contrat Territorial Milieux Aquatiques Gartempe 2014-2018 a été signé en Novembre 2014 entre l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne (AELB), le Syndicat d’Aménagement Gartempe et Creuse (SYAGC), la Communauté de Communes Vienne et Gartempe (CCVG) et la Fédération Départementale des Associations Agréées de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques de la Vienne (FDAAPPMA86). Les principales opérations étaient :

  • de la restauration de la végétation rivulaire et de la gestion d’embâcles sur la Gartempe
  • des protections de berges à Montmorillon et Saulgé
  • de la restauration du lit mineur sur le Ris et la Luire
  • de la lutte contre la Jussie
  • des aménagements de seuils de moulins sur la Gartempe

Le programme d’actions avait pour objectif de restaurer les milieux aquatiques du territoire afin d’atteindre le bon état écologique imposé par la Directive européenne Cadre sur l’Eau.

Ce contrat arrivant à terme en 2018, l’étude bilan technico-financière a été confiée au SYAGC afin d’évaluer l’efficacité des opérations. Les résultats de cette étude indiquent que les opérations portées par les différents maîtres d’ouvrages ont été bénéfiques pour les cours d’eau mais nécessiteraient d’être poursuivies. En revanche, les actions sur les seuils de la Gartempe ont été abandonnées faute d’accord entre les propriétaires, l’administration, les collectivités et les associations naturalistes.

Dans le même temps, une étude de reprogrammation a été réalisée par le SYAGC sur d’autres cours d’eau du territoire afin de définir les travaux de restauration nécessaires à l’atteinte du bon état des cours d’eau.

Le SYAGC a donc établi un nouveau programme d’actions en partenariat avec 6 autres maîtres d’ouvrages (la CCVG, la FDAAPPMA86, la Chambre d’Agriculture, le Conservatoire des Espaces Naturels Nouvelle-Aquitaine, Vienne Nature et la Ligue de Protection des Oiseaux) afin de restaurer les milieux aquatiques et d’agir sur les principales pressions identifiées sur le bassin versant qui impactent la qualité des cours d’eau.

Ce programme d’actions, évalué à 5,7 millions d’euros sera financé par les maîtres d’ouvrages ainsi que par l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, la Région Nouvelle Aquitaine et le Conseil Départemental de la Vienne. Il devrait être signé en 2020.

Pour plus d’informations, la synthèse des principaux résultats de ces études est consultable dans ce document

Le SIAG accueille des étudiants de Polytech Tours

Mardi 7 juin, le SIAG a accueilli à Pleumartin une trentaine d’étudiants en Ingénierie des Milieux Aquatiques (IMA) de l’école polytechnique de Tours.

Le but de cette visite était de faire découvrir aux étudiants le fonctionnement d’un syndicat, son rôle ainsi que ses différentes missions.

Les élèves ont pu observer sur le terrain les résultats de plusieurs opérations de restauration du milieu aquatique réalisés par le SIAG sur les affluents Creuse lors du CRE 2008-2012.

Inauguration de l’aire des Ilettes à Montmorillon

Les travaux de protection de berges sur l’aire des Ilettes à Montmorillon ont été inaugurés samedi après midi par Yves BOULOUX Maire de Montmorillon en présence du conseillé départemental Enguerrand DELANNOY et de Jean BLANCHARD Président du SIAG.

La cérémonie d’ouverture a lancé un weekend de compétition et de découverte de la pêche au feeder avec la participation de nombreux membres  de l’équipe de France. Cette animation a été réalisée par la Team Milo-Rameau 86 en partenariat avec l’AAPPMA de Montmorillon “Le Chaboisseau”.

Les travaux de protection de berges réalisés par le SIAG permette dès l’inauguration de concilier la restauration des milieux aquatiques et l’accueil du public en toute sécurité.

Vous pouvez consulter l’article de presse en cliquant sur le lien suivant

Réunion de présentation aux riverains des travaux d’entretien de la végétation des berges pour 2015

Le SIAG a convié mardi 20 octobre 2015 à Montmorillon les propriétaires riverains de la Gartempe sur les communes de Saulgé à Jouhet pour leur expliquer la seconde phase de travaux d’entretien de la végétation des berges inscrite dans le Contrat Territorial Milieux Aquatiques de la Gartempe 2014-2018.

Les travaux vont consister à enlever les encombres et couper les arbres morts, dépérissant ou fortement penchés. Les repousses de peupliers en pied de berges seront également abattues.

Ces travaux ont été déclarés d’Intérêt Général par arrêté préfectoral permettant au SIAG d’intervenir sur l’ensemble des berges de la Gartempe. Une convention est également signée entre chaque propriétaire et le SIAG afin d’assurer le bon déroulement des travaux.

Les interventions débuteront le 16 novembre 2015 et seront réalisés par l’entreprise EIVE 86 suite à appel d’offres. Cette dernière a déjà réalisé en 2014 la première phase d’entretien de la végétation des rives de Lathus à Saulgé.

Cette action est financée à 50% par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, à 25% par Département et à 25% par la Communauté de Commune du Montmorillonnais.

Le SIAG reste à disposition de tous les riverains pour toutes questions

Signature d’un nouveau contrat avec l’Agence de l’Eau Loire Bretagne

Le Syndicat Intercommunal d’Aménagement de la Gartempe, la Communauté de Communes du Montmorillonnais, le Syndicat Mixte du Pays Montmorillonnais et la Fédération de Pêche de la Vienne ont signé un Contrat Territorial Milieux Aquatiques pour restaurer les milieux aquatiques du bassin de la Gartempe dans le département de la Vienne.

Ce contrat 2014 – 2018 va permettre la réalisation d’actions programmées et concertées définies lors des études préalables comme la restauration de la végétation et la suppression des embâcles pour prévenir les inondations.

Le Contrat Territorial Bassin de la Gartempe traduit la volonté de reconquérir la qualité des milieux aquatiques sur le bassin versant de la Gartempe dans le département de la Vienne conformément à la loi sur l’eau de 2006.

Le coût prévisionnel du Contrat s’élève à 4 610 452 € avec un montant d’aide prévisionnelle de l’Agence de l’Eau de 2 659 970 €. D’autres partenaires financiers comme le département de la Vienne, la Région Poitou-Charentes, l’Europe et les communautés de communes seront sollicités.

Ce programme concours à satisfaire les objectifs du SDAGE du Bassin de la Loire et doit contribuer à répondre aux objectifs de la Directive Cadre Européenne sur l’Eau qui fixe l’atteinte du bon état écologique des eaux en 2015.

Vous pouvez consulter l’article de presse paru dans la NR86 le 26/11/2014