Publication de la Newsletter du SYAGC

A chaque fin d’année, le SYAGC réalise une Newsletter retraçant les principales actions qu’il a mené sur son territoire lors de l’année écoulée et présentant les grands chantiers qu’il projette de mettre en œuvre durant l’année à venir.

La newsletter détaillant les chantiers effectués par le SYAGC en 2023 et présentant les grandes opérations envisagées en 2024 est disponible dans l’onglet Documents à télécharger ou directement en cliquant sur le lien suivant.

Bonne lecture

Visite de chantier avec les élus du SYAGC

Le 20 novembre 2023, le SYAGC a organisé une réunion de présentation des travaux de restauration réalisés sur les affluents de la Gartempe et de la Creuse durant l’été. Les élus du syndicat, le propriétaire de la zone humide restaurée, la presse locale (article en lien paru le 23 novembre), l’association de pêche, le Conservatoire des Espaces Naturels de la Région Nouvelle-Aquitaine, la Communauté d’Agglomération Grand Châtellerault ainsi que les financeurs du projet (l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, la Région Nouvelle-Aquitaine et le Conseil Départemental de la Vienne) ont été conviés à cette restitution.

La visite a débuté par la présentation des travaux de restauration d’une zone humide localisée sur la commune de Coussay-les-Bois, à proximité du lieu dit de la Guittière. Durant les anciens travaux de remembrement agricole, le lit de la Luire a été déplacé du fond de vallée afin de faciliter le pâturage du bétail. En l’absence d’entretien, cette parcelle a été colonisée par les végétaux et s’est progressivement refermée. Suite aux crues, le lit de la Luire s’est reformé en partie dans le fond de vallée.

Afin de restaurer les fonctionnalités de ce site, le SYAGC a réalisé des travaux de broyage de la végétation et d’étrépage du sol (décapage sur 10 à 15 cm) sur 0,8 hectare. Le niveau de la berge a été légèrement abaissé sur deux mètres afin de faciliter la mise en eau du site lors des crues. Trois mares ont aussi été restaurées afin de diversifier les habitats disponibles sur la parcelle.

Dans la seconde partie de la visite, le SYAGC a présenté les opérations de restauration du lit mineur et de la végétation de la Luire, effectuées sur 1200ml de la commune de Coussay-les-Bois, entre le pont des Dionnets et la zone humide restaurée.

Les travaux ont consisté à restaurer la végétation des rives par abattage des arbres morts ou malades. Les résidus de coupes ont été broyés et laissés à disposition des propriétaires. Les branches basses ont aussi été élaguées sur certains sujet afin de faciliter l’accès aux engins pour les travaux de restauration du lit. Ces derniers ont consisté à recharger le lit en granulats afin de reconstituer l’armure sédimentaire qui a été retirée lors des anciens travaux de recalibrage du lit effectués pendant le remembrement agricole. Cet apport en matériaux permet de protéger le fond et les berges de l’érosion tout en diversifiant les écoulements et les habitats aquatiques. Des travaux similaires ont été réalisés par le SYAGC en 2023 sur 1 411 ml du ruisseau du Ris sur les communes de Vicq-sur-Gartempe et de Pleumartin.

Ces travaux, inscrits dans le Contrat Territorial Gartempe et Creuse 2023-2025 ont été déclarés d’intérêt général par l’arrêté préfectoral n°2020/DDT/SEB/413. Les propriétaires ont tous été rencontrés au préalable pour leur présenter les opérations et signer une convention de travaux.

Le coût total des actions réalisées par le SYAGC sur la Luire et le Ris en 2023 s’élève à 128 603,52 € TTC. Les opérations sont financées par l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, la Région Nouvelle-Aquitaine et le Conseil Départemental de la Vienne à hauteur de 80%, dans le cadre du Contrat Territorial Gartempe et Creuse 2023-2025. Les 20% restants sont pris en charge par la Communauté d’Agglomération Grand Châtellerault via ses cotisations au SYAGC.

ORGANISATION D’UNE OPERATION DE NETTOYAGE DE LA GARTEMPE

source : https://www.lanouvellerepublique.fr/montmorillon/montmorillon-une-tonne-de-dechets-ramassee-dans-la-gartempe

Un collectif de plongeurs, pêcheurs et kayakistes se sont donnés rendez vous le samedi 13 mai à Montmorillon (site des Ilettes). 25 personnes se sont donc mis en quête de collecter tous les déchets sur ce tronçon de la Gartempe.

Deux heures de recherches ont suffi à amasser l’équivalent d’une tonne et demie de déchets divers.

Les détails de cette opération bénévole sont indiqués ci-dessous, fournis par l’association de plongeurs de l’Aquarillon.

Cette opération a été subventionnée par le SYAGC.

Merci à tous !

Début de la campagne d’arrachage de la Jussie

Depuis 2011, le SYAGC réalise des travaux d’arrachage de la Jussie sur la Gartempe afin de contenir le développement de cette espèce végétale invasive sur le territoire. Progressivement, ces opérations se sont étendues sur l’Anglin et la Creuse dans le département de la Vienne.

Au vu des bons résultats obtenus en 2022, les élus du SYAGC ont décidé de reconduire cette opération en 2023. Le chantier débutera le 1er juin et se poursuivra jusqu’à la fin du mois d’aout.

Les herbiers seront arrachés à la main par 3 agents du SYAGC, à pied ou à partir d’une embarcation légère motorisée, avant d’être exportés par camion sur des plateformes communales adaptées. Une fois séchés, ces herbiers seront compostés.

L’objectif de cette campagne 2023 est de réintervenir sur les 88,5 km traités en 2022 (l’intégralité de la Gartempe et de l’Anglin dans le département 86 ainsi que 12,2 km sur la Creuse) afin de maintenir les bénéfices des précédentes opérations pour le milieu aquatique et les activités humaines.

Une fois ces linéaires traités, le SYAGC interviendra durant l’été 2023 sur de nouveaux secteurs de la Creuse infestés par le Jussie. A terme, le syndicat souhaite pouvoir agir chaque année sur l’intégralité du linéaire de la Gartempe, de la Creuse et de l’Anglin sous sa compétence, tout en diminuant le temps et les coûts du chantier pour la collectivité.

Bilan hydrologique 2021-2022 en Nouvelle-Aquitaine

L’Agence Régionale de la Biodiversité (ARB) a publié un document résumant les principales conclusions des campagnes de suivi des débits menées en Nouvelle-Aquitaine entre 2021 et 2022.

Les résultats de cette étude mettent en évidence un déficit en eau général à l’échelle régionale, plus ou moins important en fonction des territoires. Les faibles débits enregistrés ont impacté les activités humaines (distribution d’eau potable, agriculture…) et les milieux naturels. De nombreuses mortalités piscicoles ont été observées sur le territoire régional suite à l’assèchement de nombreuses portions de cours d’eau.

Ces résultats corroborent ceux mis à jour par le SYAGC lors de ses différentes campagnes de suivi des débits réalisées en 2021 et en 2022 sur les affluents de la Gartempe et de la Creuse. Pour mémoire, les débits enregistrés mensuellement à l’aval des 5 ruisseaux suivis (Montant, Gué de la Reine, Luire, Plate et Ris) sont restés proches ou inférieurs aux débits des basses eaux durant l’intégralité de l’année 2022. Les parties amont et médianes de ces affluents de la Gartempe et de la Creuse ont été sujettes aux assecs durant les périodes estivales et automnales.

Ce déficit en eau observé en 2022 risque d’être récurrent dans les années à venir dans le contexte actuel du changement climatique. Les données récoltées mettent en évidence les vulnérabilités du territoire et la nécessité d’adapter les usages de l’eau afin de concilier les activités humaines avec le maintien de la vie aquatique.

Le document complet de l’ARB ainsi que la synthèse sont consultables en cliquant sur ce lien.

Organisation d’une journée d’échanges auprès des éleveurs bovins

Dans le cadre du CT Gartempe et Creuse 2023-2025, le SYAGC a confié au Centre d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural (CIVAM), l’organisation de plusieurs journées d’échanges auprès des agriculteurs du territoire. Ces rencontres vont permettre de faire le point avec les exploitants sur leurs pratiques et discuter des problématiques qu’ils rencontrent.

La première journée d’échanges, ciblant la thématique de l’élevage bovin pour la production de lait, se déroulera le mercredi 5 avril à 10h sur la commune de Coussay-les-Bois.

Vous trouverez plus d’informations sur le programme et les modalités d’inscription en cliquant sur le lien suivant.

Publication des résultats de la campagne de suivi 2022 du SYAGC

En 2021, le SYAGC s’est lancé dans une campagne de suivi des débits et de la physico-chimie sur les 6 affluents Gartempe et Creuse traversant son territoire. L’objectif de cette campagne était de définir la qualité générale de l’eau ainsi que les débits caractéristiques sur la Luire, la Carte, la Plate, le Ris, le Montant et le Gué de la Reine.

Cette campagne réalisée en interne par le SYAGC a été reconduite en 2022. La synthèse de ce rapport est disponible en cliquant sur le site internet du syndicat dans l’onglet téléchargement ou directement en cliquant sur le lien suivant.

Bonne lecture

Réalisation de deux vidéos de présentation du SYAGC et de ses missions

Dans le cadre du Contrat Territorial Gartempe et Creuse 2020-2022, le SYAGC a fait réaliser deux vidéos à l’association AF Audiovisuel afin de présenter le syndicat et ses activités.

La première vidéo permet de décrire succinctement le SYAGC, son origine, son territoire et ses principales missions. Elle est consultable sur la page d’accueil du site internet du syndicat ou en cliquant sur le lien ci-dessous :

La seconde vidéo concerne les actions de restauration de la morphologie du lit mis en œuvre par le SYAGC sur les affluents de la Gartempe et de la Creuse traversant son territoire. La vidéo résume les principales phases nécessaires à la réalisation de cette opération. Elle est consultable sur le site internet du syndicat dans l’onglet « nos actions » ou en cliquant sur le lien ci-dessous :

Ces deux vidéos ont été réalisées avec le soutien financier de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, de la Communauté d’agglomération Grand Châtellerault et de la Communauté de communes Vienne et Gartempe.

Travaux de restauration 2022 du SYAGC

Le SYAGC a réalisé sa campagne annuelle de travaux de restauration des milieux aquatiques. Trois chantiers ont été menés de front :

  • les opérations de restauration de la morphologie sur la Luire et la Plate
  • l’arrachage de la Jussie sur la Creuse, l’Anglin aval et la Gartempe
  • le retrait des arbres et embâcles problématiques sur la Gartempe, l’Anglin aval et la Creuse

Restauration de la morphologie sur la Luire et la Plate

Dans le cadre de la troisième année du Contrat Territorial Gartempe et Creuse 2020-2022, le SYAGC a réalisé des travaux de restauration de la morphologie de la Luire et de la Plate sur les communes de Coussay-les-Bois et de Lésigny. Ces travaux ont consisté à retirer les arbres morts ou malades ainsi que les embâcles problématiques sur 1531 ml de la Luire et 652 ml de la Plate.

Sur ces tronçons, des granulats alluvionnaires ont été déposés afin de restaurer la succession naturelle de zones courantes et de zones calmes qui ont été détruites lors des anciens travaux de rectification et de recalibrage survenus lors des opérations de remembrement agricole.

Ces aménagements permettent de diversifier les habitats aquatiques, de recréer des zones de reproduction pour la faune et la flore et de rehausser les niveaux d’eau en période estivale.

Ces travaux ont été reconnus d’intérêt général par l’arrêté préfectoral n°2020/DDT/SEB/413. Ils sont financés par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, la Région Nouvelle Aquitaine, le Conseil Départemental de la Vienne et la Communauté d’agglomération Grand Châtellerault pour un montant de 174 404.26 € TTC.

Arrachage de la Jussie

Depuis 2011, le SYAGC réalise des travaux d’arrachage de la Jussie sur la Gartempe afin de limiter le développement de cette plante invasive originaire d’Amérique du Sud.

Les travaux d’arrachage manuel ont été réalisés par la régie du syndicat entre le 1er juin et le 31 août 2022.

Le SYAGC est intervenu sur l’intégralité de la Gartempe dans le Département de la Vienne soit 70km, 11.1 km sur la Creuse et 6.3 km sur l’Anglin pour un volume arraché de 100.22 m3. Le SYAGC est également intervenu 12 jours en prestation de service pour le compte de la Communauté de communes Vienne et Gartempe sur la Vienne à l’Isle Jourdain et Availles limouzines où 80 m3 ont été arrachés.

Ces opérations ont été intégralement financées par le SYAGC pour un montant de 27 549.69 € TTC.

Travaux d’urgence sur la végétation de la Gartempe, l’Anglin aval et la Creuse

Afin d’éviter les dégradations sur les ouvrages d’arts, de préserver les berges de l’érosion et de limiter les risques d’inondation, le SYAGC réalise tous les ans des travaux d’abattage des arbres dangereux et retire les embâcles de grandes tailles sur la Gartempe et l’Anglin aval.

Ces interventions permettent aussi de nettoyer les passes à poissons présentes sur plusieurs seuils de moulin afin d’assurer la libre circulation des poissons migrateurs.

Ces travaux ont été réalisées de mai à septembre 2022 et sont financés par le budget de fonctionnement du SYAGC. Le coûts des travaux urgents 2022 s’élèvent à 42 638.49 € TTC.

Appel à la sobriété des usages de l’eau

Le 2 mai 2022, la Préfecture de la Vienne a fait paraitre un communiqué afin d’inviter la population du département à limiter ses prélèvements d’eau potable sur le réseau.

En effet, l’absence de pluviométrie importante et régulière durant l’hiver a empêché la recharge optimale des nappes phréatiques. Cette faible réserve en eau sur le territoire est préjudiciable pour les milieux aquatiques ainsi que pour l’accès à l’eau potable.

Depuis plusieurs mois, le SYAGC alerte sur les faibles niveaux d’eau observés sur les affluents de la Gartempe et de la Creuse. En effet, le suivi mensuel des débits réalisés par le syndicat depuis janvier 2021 sur plusieurs affluents du territoire met en évidence un déficit important de la ressource en eau. Les écoulements de basses eaux enregistrés à partir du mois de Juillet 2021 n’ont que très peu évolués malgré le passage de l’hiver et du printemps. Ces débits critiques sont encore mesurés actuellement.

Cette absence de recharge des nappes phréatiques durant la période hivernale pose actuellement des interrogations quant à la possibilité d’alimentation en eau potable de la population durant l’intégralité de la période estivale et automnale. Ces questionnements s’étaient déjà posés sur certains territoires l’année dernière, notamment sur la commune de la Souterraine dans la Creuse, mais jamais à aussi grande échelle.

Actuellement, la situation n’est pas irréversible mais afin de se préserver des scénarios les plus pessimistes, la Préfecture de la Vienne diffuse le 2 mai 2022 un communiqué pour encourager les habitants du territoire à limiter l’utilisation de l’eau potable aux besoins essentiels. Vous trouverez ce communiqué en cliquant sur le lien suivant.

Dans ce contexte de limitation de la consommation de l’eau, la DDT de la Vienne a également publié le 12 mai 2022 deux nouveaux arrêtés préfectoraux réglementant les prélèvements d’eau à usage agricole sur la Gartempe et l’Anglin (n°2022_DDT_SEB_337) ainsi que sur la Creuse (n°2022_DDT_SEB_338). A partir du 16 mai 2022, les prélèvements d’eau pour l’irrigation sont interdits entre 11h et 18h.

Le 19 mai, un Arrêté Préfectoral (n°2022_DDT_SEB_391) a été publié par la DDT86 concernant le bassin de la Gartempe aval et de l’Anglin aval afin de réduire de 50% les volumes autorisés au prélèvement à destination de l’irrigation agricole.