Lutte contre la Jussie sur la Gartempe

[Article de Presse paru dans la Nouvelle République le 1er août 2014 ]

Le SIAG mène depuis sa création des actions d’entretien et de restauration des berges et du lit de la Gartempe.

Dans l’objectif de maintenir un entretien régulier de la rivière, le Syndicat intercommunal d’aménagement de la Gartempe (SIAG) s’est engagé dans un contrat de 2014 à 2018 auprès de l’Agence de l’eau Loire Bretagne.

Une petite ouverture pour les barrages de la Gartempe

[Article de Presse paru dans la Nouvelle République le 20 juin 2014 ]

Le seuil d’un ancien moulin sur la Gartempe à Saulgé. Une dizaine d’ouvrages de ce type, appartenant à des particuliers, sont dans le collimateur de l’administration.
Sommés de démolir leurs barrages, les propriétaires de moulins obtiennent un délai, sous réserve que l’ouverture des vannes fasse revenir les poissons.

Un compromis temporaire se dessine dans le long feuilleton opposant les propriétaires de moulins de la Gartempe et l’administration, qui veut faire disparaître les anciens barrages de la rivière, afin de rétablir sa “ continuité écologique ” et favoriser la circulation des poissons. Une loi très contestée par les premiers qui estiment que leurs barrages, vieux de plusieurs siècles, ne bloquent pas la migration des espèces mais contribuent au contraire à l’équilibre du milieu.

Entre ces deux camps se trouve le SIAG, syndicat intercommunal d’aménagement de la Gartempe, émanation des 19 communes de la Vienne traversées par la rivière. Son nouveau président, le Montmorillonnais Jean Blanchard, va bientôt signer avec l’État le contrat territorial (négocié par son prédécesseur Ernest Colin), qui planifie les travaux et les subventions (50 %) pour les cinq prochaines années. Un budget de 3,9 millions d’euros dépensé notamment dans le défrichage des berges, l’arrachage de la jussie et l’aménagement des ouvrages.

Lisez l’intégralité de l’article sur le site Internet de la Nouvelle République

Une rampe d’accès à la Gartempe

[Article de Presse paru dans la Nouvelle République le 18 juin 2014 ]

La rampe de mise à l’eau des Ilettes facilite l’accès de la Gartempe aux services de secours et aux pêcheurs.

Samedi matin, la municipalité a inauguré la rampe de mise à l’eau des Ilettes construite en octobre dernier avec le concours technique et financier de la Fédération départementale de la pêche, représentée par son président Francis Bailly. « Cet aménagement est nécessaire pour permettre l’accès de la rivière aux services de secours, a expliqué le maire Yves Bouloux, mais aussi aux pêcheurs et aux kayakistes. » L’embarcadère sert aussi aux services techniques de la ville, au SIAG (Syndicat Intercommunal d’Aménagement de la Gartempe) et à l’Onema (*).

Lisez l’intégralité de l’article sur le site Internet de la Nouvelle République

Bulletin d’information 2013 – affluents Creuse

Le Syndicat Intercommunal d’Aménagement de la Gartempe est composé des communautés de communes du Montmorillonnais et des Vals de Gartempe et Creuse regroupant 14 communes riveraines de la Gartempe dans le département de la Vienne et de 5 communes riveraines de la Plate, la Luire, le Gué de la Reine et le Montant.

Le SIAG s’est engagé en 2008 dans un Contrat de Restauration Entretien (CRE) avec l’Agence de l’Eau Loire Bretagne sur La Luire, Le Montant, La Plate et le Gué de la Reine.
Le CRE prévoit un programme de restauration et d’entretien comprenant 65 Km de cours d’eau réparti sur cinq tranches de travaux de 2008 à 2012.

Les pêcheurs arrachent la jussie aux Ilettes

[Article de Presse paru dans la Nouvelle République le 08 octobre 2013 ]

L’arrachage manuel de la jussie doit être effectué avec le plus grand soin, en évitant la dispersion de fragments résiduels qui peuvent s’enraciner en aval.

Les pêcheurs ont arraché samedi 50 mètres carrés de jussie dans la Gartempe, aux Ilettes, dans l’espoir de limiter la prolifération de cette plante indésirable.

Ludwigia peploides (jussie rampante) et Ludwigia grandiflora (jussie à grande fleur) sont deux plantes semi-aquatiques aux élégantes fleurs jaunes qui, en quelques décennies, se sont répandues de manière exponentielle dans nos rivières, asphyxiant leurs écosystèmes.
Bêtes noires des sociétés de pêche et véritables casse-tête pour les hydrobiologistes, elles font actuellement l’objet de campagnes d’arrachage un peu partout en France.
Aux Ilettes, samedi dernier, ce sont les bénévoles de l’association de pêcheurs « Le Chaboisseau » qui ont entrepris de s’y attaquer, en étroite collaboration avec le Siag (1) de Saint-Savin.

Lisez l’intégralité de l’article sur le site Internet de la Nouvelle République

Bulletin d’information 2012

Le Syndicat Intercommunal d’Aménagement de la Gartempe est composé des communautés de communes du Montmorillonnais et des Vals de Gartempe et Creuse regroupant 14 communes riveraines de la Gartempe dans le département de la Vienne et de 5 communes riveraines de la Plate, la Luire, le Gué de la Reine et le Montant.

Le SIAG travaille actuellement à la mise en place d’un Contrat Territorial Milieux Aquatiques (CTMA) en partenariat avec l’Agence de l’Eau Loire Bretagne.

La Gartempe est une rivière classée comme axe à poissons grands migrateurs. A ce titre l’ensemble des ouvrages constituant des obstacles à la remontée des migrateurs auraient dû être aménagés depuis 1991 par leur propriétaire.

De plus, la préservation ou le rétablissement de la libre circulation, (remontée ou dévalaison) sont indispensables au maintien et au retour des poissons migrateurs ainsi qu’au respect des objectifs visés par la Directive Européenne Cadre sur l’Eau de 2000.

Ainsi, le SIAG a lancé une étude sur les 10 ouvrages implantés sur la Gartempe dans le département de la Vienne jugés problématiques pour la continuité sédimentaire et piscicole.

Bulletin d’information 2012 – affluents Creuse

Le Syndicat Intercommunal d’Aménagement de la Gartempe est composé des communautés de communes du Montmorillonnais et des Vals de Gartempe et Creuse regroupant 14 communes riveraines de la Gartempe dans le département de la Vienne et de 5 communes riveraines de la Plate, la Luire, le Gué de la Reine et le Montant.

Le SIAG s’est engagé en 2008 dans un Contrat de Restauration Entretien (CRE) avec l’Agence de l’Eau Loire Bretagne sur La Luire, Le Montant, La Plate et le Gué de la Reine.
Le CRE prévoit un programme de restauration et d’entretien comprenant 65 Km de cours d’eau réparti sur cinq tranches de travaux de 2008 à 2012.

Bulletin d’information 2011

Le Syndicat Intercommunal d’Aménagement de la Gartempe est composé des communautés de communes du Montmorillonnais et des Vals de Gartempe et Creuse regroupant 14 communes riveraines de la Gartempe dans le département de la Vienne et de 5 communes riveraines de la Plate, la Luire, le Gué de la Reine et le Montant.

Le SIAG travaille actuellement à la mise en place d’un Contrat Territorial Milieux Aquatiques (CTMA) en partenariat avec l’Agence de l’Eau Loire Bretagne.

Ce contrat d’une durée de 5 ans devra comporter des actions d’entretien de la végétation, des travaux de protection de berges, de lutte contre les espèces invasives et des actions sur les ouvrages pour restaurer la continuité piscicole et sédimentaire.

entretien des berges

Le souci est d’aménager et d’assurer le franchissement des différents ouvrages par les poissons migrateurs tout en pérennisant les activités économiques et touristiques existantes.